Cédric au Congo

Août 2006

6 / 6 résultat(s) - page 1 / 1

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Jeudi 24 août 2006

Nouveaux policiers de la circulation à Kinshasa.

Aujourd’hui j’ai pris un taxi pour me rendre au boulot. Cela sous-entend que la circulation était plutôt normale. Le marché de Kintambo pas loin de chez moi a ouvert et il y avait plein de monde. Le chauffeur de taxi qui me conduisait s’est même fait prendre par un des nouveaux policiers de la circulation.

Je n’en ai pas encore parlé mais il y a de nouveaux policiers pour régler la circulation dans la ville. On les distingue facilement des anciens. Ils sont habillés en uniforme bleu, ceinture blanche avec toujours le même casque jaune.

Au début les conducteurs kinois se sont réjouis de voir ces nouveaux policiers se disant que cela ferait changer les choses et qu’il y aurait moins de tracasseries. Ils sont même allés jusqu'à demander qu’on envoie au chômage tous les anciens policiers pour tout simplement les remplacer par les nouveaux.

À ce jour le constat amer que les nouveaux sont pires que ceux d’avant s’impose et en plus les anciens étaient gentils se contentant de 100 ou 200 francs congolais. Les nouveaux sont bien plus gourmands. Lorsque vous tombez dans leurs filets, il faut débourser en moyenne 4500 francs congolais soit environ 10 dollars américains.

Posté par Cédric Kalonji | 24 août 2006 19:37:55 | Commentaires (5)

Mardi 22 août 2006

Retour au calme à Kinshasa après deux jours de tensions.

On peut dire que le calme est revenu dans la capitale aujourd’hui. Hier j’ai quitté le boulot vers 22 heures 30. La ville était déserte. Les gens ont préférés rester chez eux parce que quelques heures plus tôt, on pouvait encore entendre les coups de feux à l’arme lourde.

Ce matin ça a encore tiré dans la commune de la Gombe mais depuis 9 heures, ça s’est calmé. Je suis sorti de chez moi pour faire un tour vers la place Kintambo Magasin histoire de voir ce qui se passait. Les boutiques sont restées fermées, pas grand monde, quelques taxis seulement et plusieurs policiers. Les mamans du petit marché sont quand même là. J’ai pu m’acheter du pain et du poisson salé.

Pendant que j’y étais, une patrouille du contingent tunisien de la
MONUC passait. Les quelques personnes présentes se sont mises à huer et à crier : « où étiez-vous quand ça tirait hier ? ». J’ai sorti mon appareil photo pour tirer quelques clichés et je suis retourné chez moi. En ce moment il y a des hélicoptères de la MONUC qui sillonnent. J’espère que ça va arranger les choses et que les tirs ne vont pas reprendre.

Posté par Cédric Kalonji | 22 août 2006 15:08:32 | Commentaires (3)

Mots clés : Kinshasa, Bemba, Kabila, MONUC, Affrontements.

Lundi 21 août 2006

Tirs à l'arme lourde à Kinshasa

Je suis encore enfermé au bureau jusqu’à présent et je ne sais pas rentrer chez moi à cause de l’insécurité qui a régnée toute la journée. Tout a commencé hier soir peu avant la publication des résultats.

Le matin la situation s’était un peu calmée et j’ai pu me déplacer pour me rendre au travail. Encore il y a environ une heure, de coups de feux ont été entendus dans la ville. Rien n’est dit et nous ne savons rien de ce qui se passe exactement.

Comme je n’ai rien à faire, je me suis mis à chercher sur le Web des informations. Je suis tombé sur les articles suivants :

RDCongo: tirs à l'arme lourde à Kinshasa, première intervention de l'Eufor
Congo: affrontements devant le domicile de Bemba
Heurts en RDC entre partisans des deux candidats du second tour
Tirs à Kinshasa après les résultats du premier tour de la présidentielle

Posté par Cédric Kalonji | 21 août 2006 20:54:08 | Commentaires (4)

Mots clés : Kinshasa, Bemba, Kabila, MONUC, Affrontements, Politique.

Dimanche 20 août 2006

Publication des résultats partiels des élections générales au Congo.

C’est aujourd’hui que la CEI (Commission électorale indépendante) publie les résultats partiels des élections générales du 30 juillet dernier.

Très forte présence policière et militaire déjà toute la journée aujourd’hui. Je suis sorti ce soir pour faire un tour et je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas beaucoup de monde dans les rues.

Les kinois préfèrent rester chez eux pour attendre les résultats partiels des élections redoutant des troubles en cas de protestation des résultats.

Mise a jour : Un ami qui habite le centre-ville à proximité de la gare centrale, du quartier général de la MONUC et du quartier générale de la CEI vient de m’appeler pour me dire que ça aurait tiré pendant  un peu plus de deux heures et qu’il y avait un mouvement de chars et plein de militaires dans toute la ville. La situation se serait calmée il y a environ ¼ d’heure.

Posté par Cédric Kalonji | 20 août 2006 21:18:14 | Commentaires (6)

Mots clés : Kinshasa, Elections, Police.

Dimanche 13 août 2006

Retour à la normale à Kinshasa après les élections.

Finie la campagne électorale. Les élections tant attendues ont eu lieu et les résultats sont attendus avec impatience. Comme par enchantement, affiches et banderoles de campagne ont disparues. Les Shégués s'en sont occupés. La ville est un peu plus tranquille. Pendant cette campagne, nous avons tout vus, toutes sortes de tee-shirts, Képis, pagnes à l'effigie des candidats, caravanes motorisées, meetings,...

En parlant d'affiches pendant cette campagne, il y en au eu une que j'ai trouvé vraiment drôle. Le candidat député habillé en tenue de prisonnier, menotté et demandant de l'aide pour mettre tous les ministres détourneurs de l'argent des parents et des élèves à la prison de MAKALA.

I
l rajoute : « Zua polo ba kabeli yo, kasi pona Papa Molière »; traduisez : « Prenez les tee-shirts qu'on vous offre mais choisissez papa Molière ».

Posté par Cédric Kalonji | 13 août 2006 13:36:30 | Commentaires (15)

Mots clés : Kinshasa, Elections, Campagne électorale.

Mardi 01 août 2006

Les congolais ont votés pour la première fois.

Dimanche matin je me suis réveillé plus tôt que d’habitude. Ce n’était pas par hasard. C’était le jour des élections tant attendues. J’ai fouillé pour retrouver ma carte d’électeur là où je l’avais planqué. Au moment où je suis arrivé, il y avait déjà plein de monde et tout le monde voulait voter le premier.

Je comprends bien cette précipitation parce que pour moi et pour beaucoup d’autres congolais, c’était la première fois de la faire.

Album photo du jour des élections.

Posté par Cédric Kalonji | 01 août 2006 18:57:51 | Commentaires (7)

Mots clés : Kinshasa, Elections.