Cédric au Congo

Le transport en commun à Kinshasa un véritable casse-tête

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Le transport en commun à Kinshasa un véritable casse-tête

C’est banal de voir de gens accrochés à l’arrière d’un bus ou encore assis sur le toit d’une voiture. Ca fait des années qu’il n’y a pas de compagnie de bus. Les kinois sont donc obligés de faire avec les moyens de bord.

J’ai déjà parlé de l’état de la plupart des taxis de Kinshasa. La vérité c’est que pour beaucoup, prendre un taxi est un luxe. Le moyen le moins cher mais pas forcément le plus sûr pour se déplacer à Kinshasa reste le Taxi-Bus dont la majorité est de marque Volkswagen.

Ces minibus conçus pour embarquer maximum huit personnes en embarquent de fois jusqu'à vingt-cinq. Pour faire plus de place, les propriétaires des taxis-bus démontent les sièges d’origine et font installer de bancs en bois. Le confort n’est donc pas important mais tous les moyens sont bons pour embarquer le maximum des « Têtes : terme utilisé par les transporteurs pour designer les clients ».

 

Les taxis-bus sont en général importés d’Europe mais depuis quelques années, une nouvelle tendance s’observe : les kinois traversent a Brazzaville se procurer les vieux minibus de marque Toyota dont veulent se débarrasser les brazzavillois pour les emmener a Kinshasa.

J’étais à Bujumbura il y a quelques semaines et je me suis rendu compte que le transport en commun marchait bien au Burundi alors que je n’ai pas vu de belles voitures luxueuses. Chez moi à Kinshasa, il m’est souvent arrivé et je ne pense pas être le seul de passer plus d’une heure à un arrêt pour attendre un taxi. Je n’ai pas à me plaindre parce que je peux pendant ce temps contempler les belles limousines qui passent et qui appartiennent pour la plupart a nos dirigeants bien-aimés.

Kinshasa ekoma fulu ya kobwaka ba kimbambala ya Brazza. Toyokaka pe soni bandeko. Mingi oyo baza na poto bayebi kaka kolobela bilamba. Bakonzi mosala kaka kosomba ba Mercedes po na bango moko na bana na bango… Mawa trop !

Posté par Cédric Kalonji | 09 mai 2006 13:24:53

Mots clés : Kinshasa, Transport.

5 commentaire(s) :

je cherche acheter des voiture et camion a kinshasa
comment faire ^ou?

Rédigé par athanase | 09 décembre 2008 00:53:29

Je me demande si la personne derrière, tout de noir vêtue, est une femme........dans ce cas on est à la lisière du gouffre. Il faut donc faire vite pour sauver ce Congo mourant. Je n'ai pas dit que les hommes doivent continuer à être perché sur l'habitacle des véhicules de transport en commun.
Sentiments patriotiques

Rédigé par Blaise SAKAHANGU | 24 décembre 2006 13:21:02

c'est la 2è fois que je visite ton skyblog...c'est plutot pas mal tu y relates les réalités de la vie au congo plus particulièrement à kinshasa.....

mais j'aimerai savoir depuis que tu vis à kinshasa t'as observé rien de positif? rien de beau? de bon? dans la vie des kinois?
observe encore ......

Rédigé par sandrine | 11 mai 2006 18:54:43

hallo Cedric, je m'appelle michy et je suis une volontaire a Bunia. Je voudrais aller a bujumbura, est ce que tu pense que il y a la possibilite' pour une italienne de trouver un emploi? your blog is very nice michy

Rédigé par michy | www | 10 mai 2006 14:58:10

C'est vraiment triste la situation dans laquelle se trouve le Congo.une crise generale , pour dire que même les besoins les plus élémentaires deviennent une équation...
Cette crise profitant les uns au détriment des autres il n'y a pas à espérer un changement pour demain.Car vouloir un changement serait faire obstacle aux intérêts de ceux là la crise profite.ils sont dans les institutions et font endormir la population des discours ...
sans une volonté collective le changement est impossible .une main tendue est une corde qu'on se lie au cou.

Rédigé par patrick Tsh | www | 10 mai 2006 01:25:33

Ajouter un commentaire :

Nom *

Email

Site

Commentaire *