Cédric au Congo

Janvier 2005

10 / 15 résultat(s) - page 1 / 2

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Mardi 31 janvier 2006

Bon Dodo!

J’étais à un deuil hier soir. Un ami a moi, Daddy a perdu son cousin. Comme dans toutes les veillées mortuaires, il y avait plein de monde et une très forte musique.

Arrêt sur image : j’ai surpris quelques dormeurs sur leurs chaises. Je ne sais pas s’il y a quelque part dans le monde ou les gens sont plus capables que les congolais de dormir sur les chaises.

Il y en a qui parviennent à dormir comme ça toute la nuit. J’ai essayé de faire comme eux mais je n’y suis pas parvenu. Vers 1 heure du matin, je suis rentré dormir chez moi et je suis rendu compte que mon lit était bien mieux.



Posté par Cédric Kalonji | 31 janvier 2006 13:41:50 | Commentaires (8)

No comment

L’avenue OUA (Organisation de l'unité africaine) dans la commune de Kintambo hier matin après la pluie.

Posté par Cédric Kalonji | 31 janvier 2006 13:38:18 | Commentaires (6)

Lundi 30 janvier 2006

Belle Poubelle.

Belle poubelle, ô toi que je vois tous les jours quand je me rends à mon travail. Je t’honore en te faisant connaître de tout le monde parce que tu ne sentais vraiment pas la rose le jour où je t’ai pris en photo.

Toi qui te trouves juste devant l’entrée de l’ambassade chinoise, derrière un des plus grands immeubles de Kinshasa, les galeries présidentielles et a quelques mètres de l’entrée principale du quartier général de la Mission des Nations Unies (MONUC), tu es plaine depuis plus de deux semaine mais cela ne semble déranger personne. Tu n’es pas la seule à subir ce sort. Tes autres soeurs éparpillées partout dans la ville vivent le même calvaire. Pas de camion pour vous vider, vous pouvez traîner jusqu'à un mois en attendant qu’un particulier se charge de vous, c'est-à-dire loue un camion pour vous débarrasser de votre charge.

Je sais que tu penses encore a la belle époque ou de beaux camions de la société PNA passaient te vider et je sais aussi que tu en en veux à tous ces hommes à qui tu rends service et qui ne peuvent pas prendre soin de toi.

Tous ceux qui se sont succédés à la tête de la ville ont fait de promesses de mieux s’occuper de vous, tes sœurs et toi mais ces promesses, ils ne les ont pas transformées en faits.

Je te conseille de continuer à bien faire ton boulot même si tu es débordée en espérant qu’un jour la situation s’améliorera pour toi et tes sœurs.

Posté par Cédric Kalonji | 30 janvier 2006 21:32:20 | Commentaires (4)

Dimanche 29 janvier 2006

Cinéma à domicile

37 chaînes de télévision toutes gratuites au total sur les écrans Kinois. 13 religieuses, 5 chaînes étrangères dont trois du Congo voisin du mien, TV5 et EURONEWS. Le programme des chaînes religieuses est dominé par la musique religieuse et des émissions de propagande des "pasteurs", patrons de ces stations de télé dont la plupart tiennent dans un containeur. Les autres diffusent un peu de tout : musique congolaise, musique américaine et films piquées sur les chaînes câblées payantes.

Le plus drôle et cool c’est la possibilité que les Kinois ont de voir gratuitement à la télé de films encore en salle en Europe et en amérique. J’ai moi-même pu voir Harry Potter 4 « Harry Potter et la coupe de feu » couché sur mon canapé chez moi le lendemain du jour ou j’ai vu la bande annonce sur TV5 et sur le Net.

J’ai moi-même travaillé presque une année pour une petite station de télévision privée avec la régie tenait dans une salle de 4 mètres carré. Les chaînes de télévision dépendent de la publicité et du « coupage » qui est une pratique qui consiste à faire payer les intervenants. Imaginez donc le résultat ; l’invité a le droit de raconter tout ce qu’il veut parce qu’il a payé.

Posté par Cédric Kalonji | 29 janvier 2006 22:28:25 | Commentaires (8)

Vendredi 27 janvier 2006

C'est quoi votre plus vilain défaut?

On m’a demandé un jour lors d’un entretien d’embauche quel était mon plus vilain défaut. Je n’ai pas pu répondre à cette question mais aujourd’hui en me posant la même question je n’ai toujours pas de réponse précise.

J’avoue que je passe les 3/4 de mes journées devant un ordinateur même quand je suis en vacances, je me tourne à chaque fois que je vois une belle fille passer même quand je suis au volant, j’aime toujours avoir plus que ce que j’ai déjà, je dors presque tous les soirs après 1 heure du matin, je trouve toujours une excuse pour m’acheter de gadgets informatiques a chaque fois que j’ai un ami qui voyage, je suis un peu timide quand je rencontre quelqu’un pour la première fois …

Quel est mon plus vilain défaut à votre avis?

Posté par Cédric Kalonji | 27 janvier 2006 14:46:55 | Commentaires (1)

Vendredi 20 janvier 2006

Je ne suis plus malade

Je viens de finir une cure de malaria et je me sens vraiment mieux. Plus de courbatures, plus de maux de tête et fini les fièvres nocturnes. Ma dernière malaria remonte à juin 2005 alors que j’étais en mission de service à Kindu dans la province du Maniema à l’est de mon pays. J’attend déjà celle de juin prochain.

Posté par Cédric Kalonji | 20 janvier 2006 22:39:01 | Commentaires (0)

Samedi 14 janvier 2006

Piscines publiques

A Kinshasa, pas besoin d’aller à la piscine parce qu’il y en a dans plusieurs coins de la ville. Le seul problème, c’est qu’il faut attendre les jours de pluie pour voir ces énormes flaques d’eau.

Kinshasa (ancienne Léopoldville) est la capitale et la plus grande ville de la République démocratique du Congo. Avec une population de plus de 7,5 millions de Kinois, elle est également la plus grande ville d'Afrique sub-saharienne, la deuxième agglomération d'Afrique noire derrière Lagos, et la deuxième agglomération de pays francophone au monde.

La construction de la ville de Kinshasa a commencé vers 1881. Sir Henry Morton Stanley fonda l'actuelle commune de Kintambo où j’habite.

La population de Kinshasa a crû de manière considérable, passant de 500 000 habitants à la fin des années 60, à près de 5 millions actuellement. Le réseau routier développé par le colonisateur Belge est resté quasi le même alors que de nouveaux quartiers ont vus le jour. Grande partie des routes si on peut encore se permettre de les appeler ainsi se retrouvent dans un état de délabrement très avancé. Les habitants de certains quartiers sont obligés de marcher plusieurs kilomètres pour atteindre leurs domiciles tout simplement parce que les véhicules ne peuvent pas arriver jusque chez eux.

On peut voir aujourd’hui de pancartes du genre: «REFECTION DE L’AVENUE KASA-VUBU sous le haut patronage du Président de la république. Financement: Union Européenne».

Le comble c’est que très souvent, les ministres chargés de gérer les fonds destinés à la réfection de ces routes ont beaucoup d’imagination pour se faire du fric. On a besoin d’une entreprise pour exécuter les travaux, Son « excellence » Monsieur le ministre des travaux publics fait appel à son frère qui n’a aucune expérience dans le domaine ; ce dernier monte vite fait une entreprise de construction pour la circonstance avec de vieux engins rouillés histoire de garder l’argent dans la famille… Résultat, la route est mal faite ; six mois après elle retombe dans un sale état, plus pire même qu’avant.

Posté par Cédric Kalonji | 14 janvier 2006 16:55:37 | Commentaires (11)

Vendredi 13 janvier 2006

Limousine

Eh oui! Tout habitant de Kinshasa y est habitué. Pas de compagnie de bus, une compagnie de trains qui fonctionne a peine avec de locomotives vielles des années 60 et des wagons qui ne vous donnent pas du tout envie d’y embarquer. Tous se rabattent sur les taxis et les taxi-bus qui ne sont même pas en nombre suffisant pour transporter tout le monde.

La dernière compagnie de bus « City train » a fermé par manque de pièces de rechange ; Tous les bus tombés en panne, pas de salaires pour les travailleurs, ces derniers ont décidé de se payer eux même en vendant tous les bus en pièces détachées. Aujourd’hui le dépôt de bus est un cimetière où reposent les restes de squelettes ne pouvant être vendus.

En parlant du taxi Kinois, une chose est sûre ; le confort ne compte pas. Aux heures de pointe tout le monde veut se rendre à son lieu de travail ou l’inverse. Après deux heures d’attente, un vieux tas de ferrailles s’arrête devant vous et va dans la même direction que vous ; que faites vous ? et bien vous sautez dedans et ce n’est qu’une fois à l’intérieur que vous vous posez la question de savoir si vous allez vraiment arriver a bon port.
Quatre personnes sur la banquette arrière et deux personnes sur le siège avant à côté du chauffeur, la voiture bouge dans tous les sens, pas d’amortisseurs, bruit assourdissant, odeur d’essence et d’huile… Gare à ne pas s’accrocher à un bout de métal qui vous déchirerait vos vêtements…

Les jours de chance, vous pouvez arriver à destination sans trop d’histoires mais très souvent la voiture s’arrête deux trois fois en chemin pour une distance de deux à trois kilomètres soit a cause d’une crevaison, soit parce qu’il y a une panne. Grand nombre de taximens sont aussi mécaniciens.

Posté par Cédric Kalonji | 13 janvier 2006 13:37:48 | Commentaires (4)

Nouvelle année, nouveaux défis pour les congolais.

Quel bilan pour l’année  2006 qui appartient désormais au passé? Bilan personnel très positif. Grands changements, Nouvelles rencontres très intéressantes,…

Concernant la république démocratique du Congo, 2006 aura été une année très mouvementée et très difficile. Nouveaux défis donc pour l’année 2007.

La reconstruction du Congo parce qu’on en parle beaucoup, je pense qu’elle ne sera possible que si chaque congolais se demande ce qu’il peut faire pour son pays et non pas seulement ce que son pays peut lui offrir.

Les besoins sont nombreux mais avec un peu de volonté de servir aussi les autres mais non pas soi-même nous parviendrons quand même à redresser tant soit peu la situation. Des leçons doivent être tirées des échecs du passé et des efforts conjugués pour ne pas retomber dans les mêmes déboires dans le futur.

Mes vœux les meilleurs à tous ceux qui sont venus me lire tout au long de l' année 2006.

Posté par Cédric Kalonji | 13 janvier 2006 12:55:31 | Commentaires (0)

Jeudi 12 janvier 2006

Meilleur ami de l'homme ?

Ils sont nombreux à apprécier sa compagnie mais certains préfèrent sa chair. Dans plusieurs coins de la république démocratique du Congo, la viande de chien est très prisée et même réservée aux seuls membres des familles royales. Tel est le cas dans le Kasaï oriental où en plus, selon la coutume, seuls les hommes ont le droit de manger cette viande « sacrée ».

Un jour alors que j’étais à Mbandaka, chef lieu de la province de l’équateur au nord de mon pays, je suis tombé sur un groupe de jeunes qui étaient en train de tuer un chien. Je me suis reproché et j’ai posé la question de savoir ce qu’ils comptaient faire du pauvre animal et j’ai eu comme réponse: « Mais bien sur que nous allons le manger… Tu veux un morceau ? ».

Ceux qui veulent du chien comme ami doivent faire gaffe et veiller a ce que leur ami ne tombe pas entre les mains de ces carnivores assez particuliers.

Le chien est-il vraiment le meilleur ami de l’homme ? Comment qualifier alors ces gens qui bouffent leur meilleur ami ?

Mise à Jour : Il n'y a pas que de mangeurs de chiens. Certaines personnes préfèrent le chat. Mon ami
Kim a un post en anglais sur son blog qui en parle... Cliquez ici

Posté par Cédric Kalonji | 12 janvier 2006 14:43:25 | Commentaires (27)

1 2