Cédric au Congo

Congolais, la lutte acharnée pour la survie

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Congolais, la lutte acharnée pour la survie

Internet étant très coûteux et pas du tout accessibles à tous, le commerce électronique n’est pas vraiment ouvert au commun des congolais. Heureusement qu’il y a les vendeurs ambulants qui font l’affaire et vous facilitent la vie lorsque vous n’avez pas envie d’aller faire des courses au marché ou dans une boutique. Ils sont partout avec toutes sortes de petits trucs. Fruits et légumes, pain, petits gadgets électriques et électroniques,…

Que serait le congolais s’il n’avait pas développé cette capacité légendaire à s’adapter et user de l’informel, palliant à une quasi-totale absence de structures formelles de base. Le congolais a appris à se débrouiller avec les petits moyens à sa portée pour survivre, esquivant comme il peut tous les tourments provoqués par un système administratif très corrompu.

Ce commerce mobile n’est pas bénéfique qu’aux seuls consommateurs mais sans doute beaucoup plus pour les vendeurs, très peu éduqués pour la plupart qui trouvent une activité génératrice de revenus.

Posté par Cédric Kalonji | 14 novembre 2007 17:17:53

17 commentaire(s) :

Hello
تخزين اثاث
شركة تخزين عفش بجدة
نقل عفش جدة
شركة تسليك مجارى بجدة
شركة تنظيف خزانات بجدة
شركات رش المبيدات الحشرية بجدة
شركات مكافحة الحشرات في جدة
شركة تنظيف شقق بجدة
شركة تنظيف فلل بجدة
شركة تنظيف بجدة
شركات تنظيف المنازل في جدة
شركة تخزين اثاث بجدة
شركات رش المبيدات الحشرية بجدة
شركات مكافحة الحشرات في جدة
شركة تنظيف شقق بجدة
شركة تنظيف فلل بجدة
شركة تنظيف بجدة
شركات تنظيف المنازل في جدة
نقل عفش جدة
شركة تنظيف خزانات بجدة
شركة تسليك مجارى بجدة
شركة تنظيف موكيت بجدة
شركة عزل خزانات بجدة
شركات رش المبيدات الحشرية بجدة
شركات مكافحة الحشرات في جدة
شركة تنظيف موكيت بجدة
شركة تنظيف شقق بجدة
شركة تنظيف فلل بجدة
شركات تنظيف المنازل في جدة
نقل عفش جدة
شركة تنظيف خزانات بجدة
شركة تسليك مجارى بجدة
شركة تنظيف موكيت بجدة
شركات نقل عفش بالدمام
شركة نقل عفش بالطائف
نقل عفش مكة
نقل عفش جدة
شركة نقل اثاث بالرياض
شركة تخزين اثاث بالدمام
شركة نقل اثاث بالدمام
شركة تنظيف خزانات بالدمام
شركة تسليك مجاري بالدمام
شركة رش مبيدات بالدمام
شركة مكافحة حشرات بالدمام
شركة تنظيف شقق بالدمام
شركة تنظيف منازل بالدمام
شركة تنظيف فلل بالدمام
تنظيف بيارات بالدمام
شركة نقل اثاث بالدمام
شركة تنظيف خزانات بالدمام
شركة تسليك مجاري بالدمام
شركة رش مبيدات بالدمام
شركة مكافحة حشرات بالدمام
شركة تنظيف شقق بالدمام
شركة تنظيف منازل بالدمام
شركة تنظيف فلل بالدمام
شركة تنظيف موكيت بالدمام
شركة تخزين اثاث بالدمام
شركة تنظيف
شركة تخزين اثاث بالرياض
شركة نقل اثاث بالرياض
شركة رش مبيدات بالرياض
شركة مكافحة حشرات بالرياض
شركة تسليك مجارى بالرياض
شركة تنظيف خزانات بالرياض
شركة تنظيف موكيت بالرياض
شركة تنظيف شقق بالرياض
شركة تنظيف منازل بالرياض
شركة تنظيف فلل بالرياض
تنظيف شقق
شركة تخزين اثاث بالرياض
شركة نقل اثاث بالرياض
شركة رش مبيدات بالرياض
شركة مكافحة حشرات بالرياض
شركة تسليك مجارى بالرياض
شركة كشف تسربات المياه بالرياض
شركة تنظيف شقق بالرياض
شركة تنظيف منازل بالرياض
شركة تنظيف فلل بالرياض
شركة تنظيف خزانات بالرياض
مكافحة حشرات
شركة تخزين اثاث بالرياض
شركة نقل اثاث بالرياض
شركة رش مبيدات بالرياض
شركة مكافحة حشرات بالرياض
شركة تسليك مجارى بالرياض
شركة كشف تسربات المياه بالرياض
شركة تنظيف خزانات بالرياض
شركة تنظيف شقق بالرياض
شركة تنظيف منازل بالرياض
شركة تنظيف فلل بالرياض
شركة تسليك مجارى بالرياض
شركة تنظيف منازل بالرياض
شركة تنظيف شقق بالرياض
شركة تنظيف مجالس بالرياض
شركة تنظيف موكيت بالرياض
شركة تنظيف بيارات بالرياض
شركة رش مبيدات بالرياض
شركة مكافحة حشرات بالرياض
شركة تخزين اثاث بالرياض
شركة نقل اثاث بالرياض
شركة كشف تسربات المياه بالرياض
شؤكة تنظيف خزانات بالرياض
تخزين اثاث بجدة
شركة مكافحة قوارض بجدة
شركة مكافحة نمل ابيض بجدة
شركة مكافحة صراصير بالدمام
شركة تنظيف بيارات بالدمام
شركة نظافة عامة
مؤسسة تنظيف بالرياض
شركة تنظيف
شركة مكافحة حشرات ورش مبيدات برأس تنورة
شركة كشف تسربات المياه بضرماء
شركه رش مبيدات بجده
شركة ديكور بالرياض
شركة تنظيف فلل برأس تنورة
شركة تنظيف بضرما
شركة تسليك مجاري بشقراء
شركة تنظيف بالمزاحمية
شركة تخزين أثاث بضرما
شركة تخزين أثاث برأس تنورة
شركة تسليك مجاري بضرما
شركة مكافحة حشرات ورش مبيدات بالدلم
شركة تنظيف فلل بشقراء
شركة تنظيف بيارات بالدلم
شركة نقل اثاث بالاسكندرية
شركة كشف تسربات المياه بضرما
شركة عزل خزانات بضرماء
شركة نقل أثاث بضرما
شركة تنظيف بالجبيل
شركه تنظيف خزانات بالأحساء
شركة عزل أسطح بضرماء
شركة تنظيف بالدلم
شركة تسليك مجاري بالمجمعة
شركة تخزين اثاث بضرماء
شركة عزل أسطح برأس التنورة
شركة كشف تسربات المياه بشقراء
شركة تسليك مجاري برأس تنورة
شركة عزل خزانات بالدلم
احدث دهانات الحوائط
شركة مكافحة حشرات ورش مبيدات بالمزاحمية
شركة نقل اثاث بالقاهرة

Rédigé par nashwa ramdan | www | 23 août 2014 23:38:00

D'après les dires et reportages, on constate un effondrement généralisé du système, et incapacité des élus a gérer la situation du Pays. L'essentiel étant de gérer les budgets des ministères. Le peuple peut attendre.

Rédigé par STAG | www | 24 septembre 2010 11:50:47

pouvez vous nous informer ce qu'il est advenu de ce blog qui est evevu muet de puis quelques jours.

Rédigé par bony | 10 septembre 2008 15:58:11

juste dire que le congo a encore 30 ans pour devenir pays

Rédigé par anonyme | 23 janvier 2008 17:03:46

Bonjour vous tous et salut à toi célébrissime Kalondji!
Un petit mot sur l’économie informelle…Du Pérou à la Hongrie en passant évidemment par la RDC, l’économie informelle est un phénomène mondial. C’est grâce à ce système qu’à travers le monde les peuples défient les Etats oppresseurs. C’est leur moyen de restructurer leur société selon leurs besoins. Pour reprendre les termes d’Hernando de Soto, il s’agit d’un choix révolutionnaire non violent. Le terme révolution désigne habituellement le renversement d’un gouvernement par la violence organisée, une classe nouvelle s’empare alors du pouvoir et de la société. Les acteurs de l’économie informelle impulsent le changement social sans effusion de violence. Le courage, la spontanéité et la (re)création constituent les maîtres mots de leur lutte quotidienne face à l’incapacité des Etats à pourvoir aux besoins essentiels de leurs citoyens. Ne confondons pas économie informelle et anarchie, il s’agit plus justement d’un système permettant de se rapprocher des droits (besoins) fondamentaux : se nourrir, se vêtir, se soigner… Ces Etats, qui ne survivent que par la prédation et qui ne laissent pas la moindre place à la majorité, sont contournés voire combattus par les acteurs de l’économie informelle. Ces derniers dessinent alors un monde avec des règles et des droits, conformes à leurs besoins. Cependant tout n’est pas rose dans l’économie informelle. Cette dernière occasionne des coûts très élevés en termes financiers (corruption pour s’éviter les obligations fiscales et d’impositions), en termes humains et sociales (droits du travail, accès aux soins de santé / à l’enseignement / au logement décent). Tout peut et doit être nuancer mais cette économie à la marge qui fonctionne en grande partie sur les liens sociaux basés sur la confiance et la responsabilité démontre que les peuples jetés dans la misère sont bien vivants ! Ils s’organisent et luttent avec leurs moyens et ce jour après jour sans rien attendre des gouvernements ou encore de la charitable aide internationale.

Rédigé par Aminata | 03 décembre 2007 16:58:52

Article 15

Rédigé par Guy | 22 novembre 2007 16:28:44

Thanks Alex for the explanation, it all about the throne! Shaka is happy!

Rédigé par Shaka zulu | 15 novembre 2007 21:33:46

@ Wavre

$Je ne sais pas s’il faut en vouloir à la soldatesque. Je pense que même les soldats et policiers sont victimes d’un système pourri et déséquilibré qui donne tous les avantages aux puissants politiques et rien du tout au reste de la population.

Je me souviens de l’époque où Laurent désiré Kabila et l’AFDL recrutaient des jeunes pour qu’ils aillent se battre à l’est au début de rébellion du RCD. De milliers de jeunes sont allés se faire enrôler parce qu’ils allaient être payés 100 dollars américains. Ce n’était pas par souci de défendre leur pays mais comme il n’y a pas de boulot, on saute facilement sur le premier venu. Je connais bien cette situation parce que j’ai moi-même à un moment voulu aller m’enrôler dans l’armée.

Enfin je te rassure cher Wavre, la vendeuse était en train de me servir du manioc et des arachides. Je l’ai photographié pendant qu’elle épluchait le manioc. L’homme en uniforme était aussi un client.

Rédigé par Cédric | www | 15 novembre 2007 21:13:54

@ Tous

Cette photo pour moi symbolise un peu la situation malheureuse un peu partout en Afrique! La populace a genoux, assujettie devant une soldatesque au service du tyran local! Je suis peut-etre un peu hors-sujet, mais connaissant ces gaillards, je ne peux m'empecher de me demander si notre courageuse soeur n'etait pas entrain de payer en nature, un quelconque droit de passage!!

de coeur avec tous

Rédigé par wavre | 15 novembre 2007 20:54:25

Bonjour Cédric,

Bravo pour votre sérieux travail de journaliste, de magnifique photos, de plus en tant que congolais vous avez un regard de l'intérieur sur votre société, que n'aurait pas un blanc et que l'on pourrait taxer de néocolonialiste, paternaliste ou que sais-je.

J'ai plaisir à revenir souvent sur ce blog. J'ai voté pour vous il y a quelques semaines.

Aller voir sur ces liens, ils traite de choses plus légères que vos articles, enfin légères n'est pas le bon terme ;-)

http://www.afrik.com/article12564.html
http://sexpopuli.blogspot.com/ la photo du 30 octobre

Dominique

Rédigé par dominique | www | 15 novembre 2007 17:21:57

Merci Alex de m'avoir expliqué. Cela vaut le coup pour 118 dollar, ouvrir un cybercafé; je croyais que c'est pour une installation personnelle.

Rédigé par matabeleland | 15 novembre 2007 13:16:04

Hello! Hope I will make myself undertood in English... Im a norwegian journalist student. I am now working on a article on Congos future. I need some contacts in Congo who can tell me about the situation and how youths look upon the future. What can be done? Will it be possible to use Congo's resources in rebuliding the country instead of a reason to war... I really hope someone out there will contact me. I thnk it is really important to focus on the positive aspects and future of Congo instead on looking in the past. Please please send me an e-mail, so we can get in contact.

Rebecca

Rédigé par Rebecca Jafari | 15 novembre 2007 11:47:06

@ Matabeleland:
En RDC, les gens vont dans des cybercafés---avec la lenteur de connexion que vous pouvez imaginer : la WiFi n’est pas encore répandu. Le prix qu’on vous donne, c’est pour des gens qui veulent monter un cybercafé :-) Vous avez trop vécu à l’étranger ! Une fois, j’avais mon laptop au centre d’accueil protestant à la Gombé. Juste pour essayer, j’ai ouvert ma communication WiFi. Et soudain, j’ai eu au moins trois adresses dans les environs. Deux d’entre elles étaient sécurisées ; mais la troisième était non-sécurisée. J’ai ainsi « piraté » cette ligne toute la journée---avec le danger de contamination virus que cela comporte…

Rédigé par Alex Engwete | 14 novembre 2007 19:35:45

Magnifique image... c'est le lot en Afrique, surtout du côté de l'Ouest où ces genres de commerce pillulent dépuis fort longtemp, à Lagos par exemple vous trouverez un vendeur de thé ou simplement un restaurant ambulant, un barbier ou un coiffeur ambulant, une pharmacie...la femme et l'homme africain s'adapte face à des situations difficiles.
Je tire un chapeau à ces femmes et hommes qui, avec le peu que leur procure ce pétit commerce, arrivent à envoyer les enfants à l'école, à nourrir la famille bréf à faire face aux besoins de leurs familles.
A propos d'internet, j'ai réçu le mois dernier une pub de Vodafone que le site congolais Zandoo m'avait envoyé où était indiquée: 118 dollars par mois pour un abonnement internet en RDC. C'est excessivement cher alors que pour 29,90 euros j'ai en plus d'internet; plus de 100 chaînes télés et 45 pays(UE, Etats-Unis,Canada compris) au téléphone fixe gratuit.

Rédigé par matabeleland | 14 novembre 2007 19:13:51

@ Shaka Zulu:
In Zulu, the word « inkatha »---with the root «---kat--- » also found in many Bantu languages, including “kata” in Swahili for example---also takes on the meaning of “stool” or “seat” (of the chief). Hence, the name of the political party of Mangosuthu “Gatsha” Buthelezi: the Inkatha!

Rédigé par Alex Engwete | 14 novembre 2007 19:06:24

Alex my friend, does "Inkhata" mean "coussinet" as "ekata" mean???

Rédigé par Shaka zulu | 14 novembre 2007 18:40:21

Très beau cadrage, Cédric. Et très beau plan de plongée. Vous devriez être à la télé ou au cinéma, vous avez l’œil d’un bon cameraman et, partant, d’un bon réalisateur. Et le bleu de cette photo est magistral---même l’uniforme du condé, que l’on sait pourri de sueur et délavé, apparaît comme sorti tout droit des entrepôts du S-4 du bataillon ! Et cette belle Congolaise donc, aux yeux langoureux ! Les plus belles photos sont en définitive celles où les sujets de la photo ne savent pas qu’ils sont photographiés…Grand merci pour la photo… Ah, cette femme, avec son « ekata » sur la tête et qui me rappelle mes premiers cours de lingala avec mon oncle paternel : « Akomeme mwasi eloko ya bozito, akotia ekata o moto » (= Lorsqu’une femme porte un objet lourd, elle met un coussinet sur la tête)... Le même mot se retrouve aussi en zoulou : « inkatha » ! … Mais pour revenir aux choses sérieuses, les nouvelles statistiques du FMI sur la RDC sont formelles : les ménages dirigés par les femmes seules sont moins pauvres ! S’il y a un homme dans le foyer, il y a possibilité d’anticiper que le ménage serait frappé par la pauvreté. Pire, si c’est un homme qui est le chef du ménage, la probabilité de la pauvreté dans le ménage s’accroît dramatiquement. Pour reprendre mot à mot le rapport statistique du FMI : « le degré, la sévérité, la contribution à, et le risque de la pauvreté sont tant soit peu plus favorables dans les cas où les ménages sont dirigés par les hommes. En d’autres termes, la pauvreté est plus homogène dans les ménages dirigés par les hommes que ceux dirigés par les femmes » (http://www.imf.org/external/pubs/ft/scr/2007/cr07330.pdf). Notre marchande de manioc et d’igname fait sans doute partie de ces femmes fortes du rapport du FMI sur la stratégie de la réduction de la pauvreté en RDC !

Rédigé par Alex Engwete | 14 novembre 2007 18:33:36

Ajouter un commentaire :

Nom *

Email

Site

Commentaire *