Cédric au Congo

Enfants sorciers, enfants de rue, un véritable fléau pour la société congolaise.

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Enfants sorciers, enfants de rue, un véritable fléau pour la société congolaise.

De retour du travail ce soir, j’ai reçu la visite d’un ami et collègue de service qui voulait prendre un verre et discuter avec moi. Nous sommes allés tout près de chez moi dans un bar que je trouve très sympa, le NEW REX.

 

C’était environ vers 22 heures 30 minutes, pendant que nous prenions notre verre, j’ai reçu un coup de fil. Il a fallu donc que je sorte du bar parce que la musique y était très forte. Apres mon appel, en rentrant dans le bar, j’ai aperçu près de l’entrée un  très jeune enfant couché par terre. J’ai posé la question aux gardes du bar de savoir qui était cet enfant et pourquoi il était couché là à pareille heure. J’ai reçu la réponse que c’était un enfant qui n’avait pas de famille et qui dormait là toutes les nuits depuis des mois.

 

Premier réflexe, faire une photo de lui. Je l’ai ensuite réveillé et je lui ai posé quelques questions histoire d’en savoir un peu plus sur lui. J’apprendrai que le gamin qui s’appelle Grâce n’avait que huit ans. Il n’a jamais connu son père et sa mère est décédée depuis 2004.

 

Son oncle qui l’a recueilli après la mort de sa mère s’en est débarrassé l’accusant de sorcellerie. Le petit dort donc devant ce bar depuis plus de trois mois vêtu des mêmes vêtements et obligé de mendier pour trouver de quoi s’acheter à manger.

 

Il m’a avoué n’avoir rien mangé de la journée. Je lui ai donné quelques francs pour qu’il se trouve à manger mais j’ai bien conscience du fait que ce n’est pas suffisant. Ce petit qui n’a pas demandé de venir au monde a besoin d’attention, d’amour et d’éducation mais que puis-je faire avec mes moyens limités ? Je lui ai promis de me renseigner pour lui trouver un centre pouvant l’accueillir mais je ne suis pas certain d’en trouver un qui l’accepte.

 

Majorité de congolais prétendent prier et se conformer aux écrits de la bible mais bien que celle-ci prône l’amour, ils sont très peu à en manifester.

 

Ils sont de plus en plus nombreux ces enfants envoyés dans la rue parce que des “pasteurs” auraient reçu de Dieu la révélation qu’ils sont sorciers.

 

Ils se retrouvent donc tous seuls, rejetés par leurs familles et vulnérables à toute sorte de prédateurs.

 

Aucune loi ne condamne les auteurs de ces actes et rien n’est fait au niveau du gouvernement pour venir en aide à ces pauvres enfants victimes de la cruauté des adultes. Quels sont les rôles des ministères des affaires sociales, des droits humains et de la jeunesse ?

 

Les quelques particuliers et ONG sensibles à la cause de ces enfants sont limités en terme de moyens.

 

Ne dit-on pas que la jeunesse était l’avenir ? Quel est donc l’avenir du Congo de telles réalités ?

Posté par Cédric Kalonji | 23 mars 2006 01:21:52

Mots clés : Kinshasa.

11 commentaire(s) :

This extraordinary Fake Watches and rare watch carries any inheritance and the technical know-how and Fake Rolex Watches watchmaking a brand pioneer in the field of the wristwatch. A status embodied by the invention by the Replica tag heuer watches Oyster Rolex in 1926, first wristwatch waterproof history, as well as the watches of reference launched by the brand from the 1950s, such as the Submariner and Sea-Dweller. The Rolex Deepsea Challenge is equipped with a patented Crown Triplock system of triple seal.

Rédigé par dfkjdskfjsd | 11 octobre 2014 04:32:06

j'ai toujours été révolté par les agissements des croyants.ils se disent croyants mais sont pleins de haine, manquent d'amour du prochain.

Rédigé par flo | 15 juillet 2009 16:19:54

"CElui qui en nous est plus fort que celui qui est dans le monde". Ces Pasteurs qui ont reussi la revelation que ces enfants sont sorciers sont-ils des servants de Jesus-Christ? Jesus-Christ nous donne le pouvoir de marcher sur les serpents, les scorpions et toute la puissance de l'ennemi et rien ne peut nous nuire! Nous qui avons recu Jesus-Christ comme Seigneur et Sauveur! Nous devons etre les premiers a montrer de l'amour aux orphelins, aux enfants! Il y a beaucoup de passage de la Bible qui le demontre! Dieu est le mari des veuves et pere des orphelins! Mais en résumé : Jean 3-16. Ne rejetons pas ces enfants, montrons leur de l'amour. Car ils sont des potentiels leader de Demain.

Rédigé par Yvette-Tati | 13 février 2007 08:43:27

De rovatu, posté le Samedi 28 octobre 2006 à 18:03
Nous avons toujours pensé que ce phenomène d'enfant de la rue appélés communément "chegué" constituerait avec le temps une bombe à retardement pour la société congolaise.
a ce jour, il ne s'agit pas seulement des enfants qui sont chassés de leurs familles mais aussi de ceux qui sont nés dans la rue...En effet, les premières générations d'enfants de la rue se sont mises à procréer...En fin de compte, nous avons à kinshasa aujourd'hui deux populations qui coexistent sur le même espace: la population normale et la population de la rue.Il est certes difficile d'evaluer leur nombre ou leur proportion au sein de la population totale mais on peut aisément mesurer l'impact de l'existence de cette population marginale dans la vie de tous les jours: insécurité, viols,rapines,emeutes, etc
Bien sûr on ne peut pas se confiner dans un fatalisme coupable qui consisterait à condamner sans apporter de correctif nécessaire à pareil situation.
Malheureusement la société congolaise à travers ses autorités a longtemps tenté d'ignorer ce cancer de société. Tous se donnaient bonne conscience en justifiant l'existence de ces enfants par le fait " qu'ils seraient des sorciers"
Ainsi, quand on voulait abandonner un enfant à la rue, il suffisait de le traiter de sorcier...La sentence irrévocable :le bannissement.Le dicton "qui veut noyer son chien crie à la rage" ne trouva jamais meilleur illustration que dans ce cas.
Fort est de constater que de telles pratiques, n'ont servi qu'à engendrer des problèmes plus grave au sein de la population kinoise.L'insécurité quasi-permanente laisse une impression de nausée:les "chuégué" opèrent en plein jour.Ils peuvent vous menacer avec un couteau sans que personne n'intervienne.Arrêtés, tabassés, torturés par une police dont les pratiques ne diffèrent guèrre de celles des enfants de la rue...,ils ne continuent pas moins à jetter le trouble dans l'esprit des kinois comme si ils voulaient faire payer à la société tout le mal commis à leur encontre.
TROP C'EST TROP
Il faut agir:le gouvernement,les associations humanitaires,les confessions réligieuses,etc tous doivent agir en proposant des solutions adéquates à ce <>. Au délà tout ça, c'est toute la société qui devrait se mobiliser pour que soit trouvé une solution définitive et durable à cet epineux problèmes.
Il ne s'agit pas de simples mesures administratives et ou securitaires mais plutôt de l'élaboration d'un plan d'action s'inscrivant dans une vision qui permettrait à court terme de limiter l'insécurité occasionnée par cette <>, les caserner,les vêtir et les nourrir, et à long terme leur réintégration au sein de la société...
Toute la société congolaise doit se sentir solidaire d'une telle vision car pour n'avoir pas condamné à temps cette barbarie qui ne dit pas son nom, nous sommes tous coupable de négligence

A bon entendeur, Salut!!!!!
www.rovatu.skyblog.com

Rédigé par ROVATU jr | www | 30 octobre 2006 01:07:44


j'habite sur un autre continent. je viens de découvrir ce site.
Comment ne pas être émue par le sort de ces enfants.. alors que d'autres naissent avec une cuillère en argent dans la bouche, grâce à leurs pères qui affament le pays !

Mais comment vous apporter l'aide concrète dont vous avez tellement besoin ????
je souffre avec vous....

Rédigé par marianne | 04 juillet 2006 14:01:41

En lisant ton article, j'ai comme recu un coup de poignard en plein coeur! Penser que nos enfants souffrent ainsi me fait plus mal qu'une blessure physique.. mon coeur est meurtri mais je vais me servir de cette peine pour me battre encore plus fort pour notre liberation mentale et physique! Merci encore Mr. Kalonji pour des articles excellents.

Rédigé par Bantukelani | www | 28 mai 2006 19:50:23

Apres mon passage dans un seminaire pour pasteurs à Goma, j'ai crié mon angoisse et mon indignation de voir le traitement fait aux enfants. Le rappel que l'enfant est un tresor de Dieu doit être proclamé à tous les Pasteurs et les pseudo-pasteurs. Les pasteurs de Goma ont signé une pétition pour se désengager de cette folie... A tous ceux qui lisent ceci : affirmé à tous les croyants, qu'ils est important de s'occuper de l'avenir du pays et ça passe par les enfants... Franchement ton blog est chouette, tu parles des vrais problèmes de ce pays même si je ne suis pas toujours d'accord sur tes analyses, ton pays devient le mien, je suis touché par le Congo et la région des grands lacs.

Rédigé par David | 16 mai 2006 09:14:31

Pour cet enfant, si tu le revois, tu peux lui dire d'essayer d'aller au centre Mbongwana de l'AED (aide à l'enfance défavorisée) à Kintambo Jamaïque, c'est sur l'Avenue Chretienne, tout près du pont Makelele.
Là bas, ils offrent à des enfants dans la même situation un endroit ou dormir, de la nourriture (pas assez souvent malheureusement) et pour certains, la possibilité d'aller à l'école ou de suivre une formation professionelle.
Mais comme tu l'as dis, les moyens sont limités...

Rédigé par Jean | 14 mai 2006 17:32:37


le bien être de l'enfant un devoir pour tous

http://sef-solidarite.over-blog.com

Rédigé par sef | 25 avril 2006 15:44:52

Ne perdons pas espoir frere, il faudra bien que quelque chose change un jour n'est ce pas?
Au fait, apparemment le mfumu a ditunga se presente? (Je ne parle pas Tshiluba, j'ai entendu l'expression sur Okapi ce matin).

Rédigé par AfroVoltaire | www | 23 mars 2006 17:58:17

Cedreic, check this web site, ils peut aider ton petit garçon.

Rédigé par G5 | 23 mars 2006 15:45:28

Ajouter un commentaire :

Nom *

Email

Site

Commentaire *