Cédric au Congo

Femme Congolaise

Dim. Lun. Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam.

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Auteurs

Ordre

Nouvelle adresse pour ce Blog

Ce Blog a déménagé.

Nouvelle adresse : http://www.congoblog.net.



Femme Congolaise

Qui a dit que les femmes étaient faibles ? La réalité chez moi au Congo dit tout le contraire. Selon la tradition dans les pays africains les femmes sont au service des hommes. Elles doivent donc s’occuper du ménage et les hommes sont censés travailler pour les entretenir.

Avec la réalité des choses actuellement, c’est la tendance inverse qui s’observe. Avec la crise que traverse le pays, plus de boulot pour les hommes, c’est aux femmes en plus de leurs taches ménagères de travailler pour nourrir la famille.

Elles sont capables en plus de tous les boulots que les font les hommes de créer une petite activité informelle pour subvenir aux besoins de leurs familles.

Le matin, il y en a une qui vient me vendre du pain devant la porte de ma maison ; il y en a une autre qui vient tous les week-end me vendre du poisson frais. En sortant de chez moi pour aller travailler, elles sont nombreuses au petit marché de Kintambo Magasin à vendre du poisson, des légumes et plein d’autres articles… 

J’ai vraiment beaucoup de respect pour celles que je préfère appeler mamans parce que ce sont elles qui font vivre nos familles… Que deviendrait le Congo sans elles ?

Posté par Cédric Kalonji | 17 février 2006 13:47:40

1 commentaire(s) :

Maintenant si nous pouvions convaincre nos freres Congolais a eviter d'etre aussi inutilement machiste, peut-etre avons nous de l'espoir... Nous devons apprendre a respecter - RESPECTER - la femme/fille Congolaise. Ceci signifie qu'on ne peut pas choisir pour elle son mari, ou encore la forcer a habiter la maison familiale jusqu'au mariage, ou encore la violer puis faire peser la culpabilite du viol sur elle... encore une fois, nous avons du pain sur la planche.

Rédigé par Themalau | www | 19 février 2006 08:12:27

Ajouter un commentaire :

Nom *

Email

Site

Commentaire *